Accueil

SICSAL / Ludothèque : faites vos jeux à la bibliothèque le jeudi 26 janvier 2023

BIBLIOTHEQUE / Changement d'horaires

GRAND CHAMBERY / Modification des consignes de tri à partir du 1er janvier 2023

A partir du 1er janvier 2023, le tri des déchets se simplifie !

Ce qui change 

Fini les doutes ! Aux traditionnels bouteilles, bidons, ou boites de conserves se rajoutent aujourd'hui tous les emballages en plastique :  pots de yaourt, barquettes alimentaires, films plastiques (type packs d'eau), tubes de dentifrice, compotes en gourde ...

A compter de cette date, une seule question à se poser : mon déchet est-il un emballage ou un papier ?

  • OUI, je le mets dans mon bac jaune,
  • NON, je le mets dans mon bac à ordures ménagères.

Interdits dans le tri

Il est interdit de déposer dans les bacs jaunes les déchets suivants :

  • le verre : à déposer dans les conteneurs verts
  • les piles : à déposer en déchetterie, en magasin ou dans les lieux publics
  • les textiles : à déposer dans les bornes textiles
  • les encombrants : à déposer en déchetterie
  • les végétaux : à déposer en déchetterie
  • les déchets de soins à risque (seringues, aiguilles...) : à déposer en pharmacie
  • des ordures ménagères : à déposer dans les bacs gris (ou marron)

Que deviennent les déchets triés ?

Les poubelles jaunes sont collectées par Grand Chambéry et leur contenu est acheminé au centre de tri de Savoie Déchets, à Chambéry.

Les emballages et les papiers sont ensuite triés par matière, conditionnés et stockés sous forme de balles avant d'être transportés vers des usines de recyclage en France ou dans des pays de l’Union Européenne proches.

Ils sont ensuite transformés en granulés, bobines ou plaques et sont utilisés pour fabriquer de nouveaux objets : des pots de yaourt sont transformés en cintres, des bidons de lessive deviennent des bancs publics...

3 bonnes raisons de trier !

 

 

 

 

 

Guide du tri téléchargeable

SICSAL / Programme des Vacances pour le mois de Février 2023

 

Préfecture / Augmentation des cas d'influenza aviaire

 

 

 

 

 

Rappel des règles des nuisances sonores

Eaux pluviales et eaux usées : LES BONS GESTES

 

En cette période de crise sanitaire, le service des eaux lance l'alerte sur l'augmentation des lingettes désinfectantes jetées dans les toilettes. Attention, même biodégradables, les lingettes ne se désagrègent pas et s'enroulent les unes aux autres, formant ainsi un amas de fibres qui vient boucher les réseaux de collecte.
Conséquence immédiate de ces bouchons : débordement et refoulement dans la rue mais également chez les particuliers dans les toilettes et la salle de bains entrainant des dégâts souvent importants et l’obligation d’une intervention d’une entreprise de vidange et curage aux frais des particuliers.
La consigne est simple : « les lingettes c’est pas dans les toilettes » mais dans les ordures ménagères (poubelle marron)
L'égout n'est pas une poubelle !
Malgré son nom courant de « tout à l’égout », le réseau d’assainissement n’est pas une poubelle et n’est pas en capacité de tout collecter. Ainsi, on ne peut pas y jeter tous les liquides ou déchets ménagers. Certains produits peuvent en effet perturber le bon fonctionnement des installations, avoir des conséquences sur la sécurité des agents d’entretien ou encore la qualité de l’eau.

Adoptons les bons gestes !

-> Liens pour télécharger les dépliants de Grand Chambéry (format pdf)

EAUX PLUVIALES

EAUX USEES